Analyse de cycle de vie comparative d'ampoules électriques: incandescentes et fluorescentes compactes

Posted by Fanny Crocquevieille
Type: 
Full LCA available on the web
Comparative: 
yes
Publication year: 
2007
Language: 
French
Code: 
Lights
Product: 
ampoule
Quality and sources
Is the study a: 
Detailed LCA
Was a critical review performed?: 
Yes
Is the study compliant with ISO 14044?: 
Yes
Sponsor name(s): 
Hydro Québec
Sponsor type: 
Company
Practitioner(s): 
CIRAIG
Practitioner(s): 
Michaud, Belley
Practitioner(s) type: 
Institut/Technical research center
Summary
Functional unit: 
Fournir entre 500 et 900 lumens pendant 10 000 heures
Goal and scope of the summary: 
Etablir le profil environnemental des deux types d'ampoules, de même que d'en identifier et d'en comparer les "points chauds".L'étude vise à permettre à Hydro Québec d'améliorer sa compréhension des impacts associés au cycle de vie des ampoules et à lui fournir des éléments de réponse quant à la substitution des ampoules incandescentes par des fluocompactes. Cette étude a été faite aussi afin de comparer les alternatives sur la base d'une analyse de scénarios: - le scénario de base néglige l'effet croisé de la chaleur générée durant l'éclairage; - le scénario "effet croisé" considère l'effet dela chaleur générée durant l'éclairage en créditant au cycle de vie des ampoules( et donc au scénario de base) l'impact évité d'une production équivalente de la chaleur par un système de chauffage (ou en y ajoutant l'impact associé à un processus supplémentaire de climatisation). Les hypothèses de l'étude sont les suivantes: - une ampoule incandescente de 60W est équvalente en terme de quantité de lumière fournie , à une ampoule fluocompacte de 13 ou 15 W ; - une ampoule incandescente de 60W a une durée de vie de 1000 heures tandis qu'une ampoule fluocompacte a une durée de vie de 10 000 heures . - Selon le principe de "l'effet croisé" , la chaleur libérée à l'intérieur des habitations durant l'éclairage permet une réduction de charge des systèmes de chauffage; - Environ 90% de l'énergie consommée par les deux types d'ampoules est ultimement transmis à l'air ambient sous forme de chaleur évitée aux systèmes de chauffage.

A la lumière des résultats obtenus, il nous semble donc préférable de promouvoir l'utilisation d'ampoules fluocompactes à l'échelle québécoise. En effet pour 84% des foyers québécois qui ne se chauffent ni au mazout ni au gaz, l'ampoule fluocompacte représente le meilleur choix à tout moment de l'année. Pour les 16% des foyers restants ( qui se chauffent au mazout et au gaz ), l'ampoule fluocompacte représente le meilleur choix  en saisons chaudes et neutres soit environ 36% de l'année québécoise. Pour ces foyers, en saison froide, les conclusions sont , cependant moins évidentes puisque l'ampoule incandescente est alors l'option favorable en considérant certains indicateurs, en particulier les changements climatiques et les ressources. Ceci dit , la promotion des ampoules fluocompactes pour tous les foyers québécois devient hautement recommendable en supposant  que chaque kWh économisé  pourrait substituer des formes d'énergie plus polluantes ou moins efficaces que le chauffage au gaz ou au mazout( en particulier l'électricité thermique).

Material impact(s): 
Ozone layer depletion
Global warming
Smog
Toxicity / Eco-toxicity
Raw material impact level: 
Medium
Manufacturing impact(s): 
Ozone layer depletion
Water consumption
Global warming
Smog
Toxicity / Eco-toxicity
Manufacturing impact level: 
Medium
Shipping impact(s): 
Ozone layer depletion
Global warming
Smog
Toxicity / Eco-toxicity
Shipping impact level: 
Medium
Usage impact(s): 
Water consumption
Global warming
Smog
Toxicity / Eco-toxicity
Usage impact level: 
High
End of life impact(s): 
Ozone layer depletion
Global warming
Abiotic ressouces depletion
Smog
Toxicity / Eco-toxicity
End of life impact level: 
Medium
Tags:



Who's new

  • adrienehulett32708
  • Michael383
  • Michaeluseri
  • FamesSlUff
  • callumericson07