ANALYSE DE CYCLE DE VIE DES ÉNERGIES ALTERNATIVES POUR L’AUTOMOBILE

Posted by Davydov
File: 
Type: 
Full LCA available on the web
Comparative: 
yes
Publication year: 
2012
Language: 
French
Code: 
Energy
Product: 
DES ÉNERGIES ALTERNATIVES POUR L’AUTOMOBILE
Quality and sources
Is the study a: 
Detailed LCA
Was a critical review performed?: 
No
Is the study compliant with ISO 14044?: 
Yes
Summary
Goal and scope of the summary: 
Trois groupes de carburants ont été étudiés ; les carburants fossiles liquides, l'électricité et les agrocarburants. Le véhicule électrique associé à l'électricité éolienne apparaît comme le meilleur moyen de diminuer les impacts de la mobilité individuelle. Par ailleurs, l'électricité photovoltaïque et le gaz naturel sont aussi de bonnes alternatives d'un point de vue environnemental. L'électricité issue du charbon (houille et lignite) possède un bilan plus mitigé, en permettant des gains sur certains impacts (tels que la santé et l'écotoxicité) tout en en augmentant d'autres (acidification ou pollution particulaire par exemple). Leur intérêt dépend donc des priorités accordées à chaque impact. Il est toutefois important de garder à l'esprit qu'un véhicule électrique fonctionnant à l'origine avec de l'électricité issue du charbon peut tout à fait changer pour une source renouvelable (sans changement technologique du véhicule). Le diesel présente un bilan mitigé, compte-tenu du fait qu'il tend à augmenter les impacts locaux vis-à-vis de l'essence, en particulier en milieu urbain (effets sanitaires liés à la toxicité des composés organiques volatils et aux particules secondaires) tout en permettant des gains très limités en termes d'émissions de gaz à effet de serre. Enfin, les agrocarburants, s'ils sont produits dans des conditions n'impliquant pas de changement d'affectation des sols, peuvent permettre des gains significatifs des émissions de gaz à effet de serre. Il apparaît donc important de développer les alternatives de seconde génération, compte-tenu du fait que les véhicules électriques n'ont pas vocation à remplacer l'ensemble des véhicules thermiques. Ces gains s'accompagnent toutefois d'une forte augmentation des impacts locaux. Par ailleurs, il est important de garder à l'esprit que, dans le cas du véhicule électrique, l'impact de la batterie n'est pas négligeable. Toutefois, l'industrialisation du véhicule électrique en étant à ses balbutiements, il n'est pas possible de donner une estimation des impacts qui soit fiable, tant que les premières batteries ne seront pas massivement arrivées en fin de vie. L'ACV est un outil d'évaluation environnementale encore jeune et dont la méthodologie est en constante amélioration afin de mieux quantifier les impacts environnementaux. En outre, les inventaires de cycle de vie gagnent aussi continuellement en exactitude et en précision, permettant de réaliser des ACV de plus en plus fiables. La distinction des émissions urbaines et rurales et l'utilisation d'inventaires prenant en compte la grande variabilité des émissions automobiles peut ainsi apporter une réelle plus-value aux ACV de carburants qui seront réalisées dans les années à venir. Dans cette thèse, un nombre restreint d'énergies a été étudié par rapport à la richesse des alternatives proposées. Les travaux présentés ici seront réellement valorisés si les recommendations méthodologiques sont appliquées et discutées dans les futures ACV d'autres carburants, qu'elles soient réalisées au sein de Renault ou ailleurs. De surcroît, les résultats pourront être utilisés pour orienter les choix des constructeurs automobiles ou des producteurs d'énergie vers des solutions de plus en plus respectueuses de l'environnement. En réponse à l'introduction, il apparaît important de replacer ce travail dans son contexte. De fait, ces travaux de thèse se sont concentrés sur un nombre restreint d'alternatives aux carburants conventionnels et se sont focalisés sur les impacts environnementaux uniquement. Il convient ainsi de rappeler que le choix d'une alternative vis-à-vis d'une autre répond en réalité à un compromis entre paramètre techniques, environnementaux, sociétaux et économiques. Par conséquent, si les agrocarburants présentent de nombreux impacts environnementaux, ils sont susceptibles d'avoir un impact sociétal positif, en maintenant des emplois dans les zones rurales et en limitant la balance énergétique, fortement importatrice, des pays de l'UE. Le véhicule électrique, même associé à des sources fossiles comme le charbon, pourrait permettre de fortement diminuer les nuisances sonores, tout en donnant un second souffle à l'industrie automobile européenne en permettant de maintenir des emplois qui pourraient être supprimés. 


Who's new

  • lossweightolive6
  • felicaadcock8874
  • qdremilie08434002
  • vitolarge66851092
  • sheritap9253534