Beer packaging study challenges preconceptions

Mis en ligne par Fanny Crocquevieille
Contact: 
cliquer sur redirected et l'étude s'affiche
Type: 
ACV complète disponible sur le web
Comparative: 
oui
Année de publication: 
2008
Langue: 
Anglais
Code: 
Package/Container (not paper specific)
Code: 
Food, Plants
Produit: 
canette de bière
Sources et qualité
Qualité de l'étude: 
ACV détaillée
Revue Critique?: 
Oui
Cohérence avec la série de normes ISO 14040/44?: 
Oui
Nom(s) du(des) commanditaire(s): 
SIDEL
Type du(des) commanditaire(s) : 
Entreprise
Nom(s) de(s) auteur(s): 
RDC Environment
Type de(des) auteur(s): 
Consultant
Objectifs et frontières du système
Unité fonctionnelle: 
emballer 100 litres de bière
Objectifs, hypothèses et limites: 
La consomation du supermarché et du frigo de l'utilisateur ne sont pas pris en compte La colle de l'étiquette n'est pas prise en compte On ignore l'impact lié à la construction des infrastructures La fin de vie est comprise dans la phase de fabrication de l'emballage

La production de la bière et la fabrication de l'emballage primaire constituent la plus grosse source d'impacts environnementaux. L'emballage du verre est la solution la plus impactante. A cause de son poids et de sa recyclabilité. L'aluminium a l'avantage d'avoir une filière de recyclage performante, quant aux bouteilles en PET (les moins impactantes) leurs poids et leurs valorisation en fin de vie jouent pour elles.

Impact(s) des matières premières: 
Acidification
Consommation d'eau
Changement climatique
Niveau d'impact des matières premières: 
Haute
Impact(s) de fabrication: 
Acidification
Consommation d'eau
Changement climatique
Niveau d'impact de la fabrication: 
Haute
Impact(s) du transport: 
Acidification
Changement climatique
Epuisement des ressources naturelles
Niveau d'impact de la distribution: 
Faible
Tags:



Nouveaux membres

  • SheritaGreen456
  • lloydbrigham3112136
  • TryComia
  • DarrickHyday
  • JacobPiply