L’évaluation de l’émission de CO2 provenant des modes de transports intra-urbains, en employant l’analyse de cycle de vie

Mis en ligne par ykaihara
Fichier: 
Type: 
article
Comparative: 
oui
Année de publication: 
2011
Langue: 
Japanese
Code: 
Vehicles/Fuels
Produit: 
CO2
Sources et qualité
Qualité de l'étude: 
ACV rapide
Revue Critique?: 
Non
Cohérence avec la série de normes ISO 14040/44?: 
Non
Nom(s) du(des) commanditaire(s): 
Université de Nagoya
Type du(des) commanditaire(s) : 
Université
Nom(s) de(s) auteur(s): 
Hirokazu Kato
Nom(s) de(s) auteur(s): 
Michihiro Yamamoto
Nom(s) de(s) auteur(s): 
Naoki Shibahara
Type de(des) auteur(s): 
Universit
Objectifs et frontières du système
Unité fonctionnelle: 
passengeur*km
Objectifs, hypothèses et limites: 
Etant donné que l’réalisation d’un système de transport qui à la fois assure la mobilité et maîtrise la consomption d’énergie et de CO2 est un thème important pour la construction d’une société durable, cette étude s’intéresse à la comparaison de l’émission de CO2 entre la voiture et le vélo, ou le Transit Légère sur Rail (TLR), concernant le transport intérieur à une ville. L’article évalue la variation de la quantité d’émission de CO2 qui est créée en changeant une voie de voiture à une voie réservé au vélo, dans un cas où 5km de route avec 6 voies est supposée, et où uniquement des voitures roulent initialement. La comparaison entre la voiture et le TLR est faite en employant la même approche. La voiture est supposée comme une voiture à l’essence, mais on compare également une voiture électrique au vélo, ou le TLR, dans l’hypothèse de changeant la moitié des voitures à l’essence à des voitures électriques. La limite de cette étude est que on n’évalue que l’émission de CO2, donc l’inventaire du Cycle de Vie n’a pas été créé dans cette étude.
Pour le bilan, l’étude a montré que dans le cas où des vélos roule l’émission de CO2 par voyageur*km est 83-96% moins que celle du cas où il n’y a que des voitures. Cependant, si on considère la transition d’une voie réservée à la voiture au vélo, ou au TLR, l’émission de CO2 pourrait être plus élevée dépendant de la demande l’utilisation de voiture. En outre, l’émission de CO2 d’un vélo électrique est moins que celle du LRT, sauf quand la demande de LRT est élevée.
Impact(s) des matières premières: 
Changement climatique
Impact(s) de fabrication: 
Changement climatique
Impact(s) du transport: 
Changement climatique
Impact(s) d'utilisation: 
Changement climatique


Nouveaux membres

  • akoua
  • Eddieevinc
  • mitch9457575975
  • KrasnovArmn
  • elouisecaleb419650