Evaluation des impacts environnementaux des sacs de caisse Carrefour

Posted by Guillaume Curnier
Type: 
Full LCA available on the web
Comparative: 
yes
Publication year: 
2004
Language: 
French
Code: 
Package/Container (not paper specific)
Product: 
Sac de caisse (en plastique, papier et biodegradable)
Quality and sources
Is the study a: 
Detailed LCA
Was a critical review performed?: 
Yes
Is the study compliant with ISO 14044?: 
Yes
Sponsor name(s): 
Carrefour
Sponsor type: 
Company
Practitioner(s): 
Ecobilan - PwC
Practitioner(s): 
Ademe
Practitioner(s) type: 
Consultant
Summary
Functional unit: 
Emballer 9000 litres de marchandises achetées dans les magasins Carrefour
Goal and scope of the summary: 
Il convient de rappeler le contexte de 2004 où les sacs de caisse en plastique sont vivement critiqués pour leur impact environnemental lorsqu'ils sont rejetés en plaine nature. Dans ce dossier, l'objectif est ainsi défini: L'étude réalisée vise à quantifier les impact environnementaux des sacs de caisse mis à disposition ds clients dans les magasins, dans les différents pays où Carrefour est implanté (principalement en France, Belgique, Espagne, Italie). La finalité de cette étude est de préparer un argumentaire solide et quantifié sur lequel Carrefour pourra s'appuyer lors des discussions avec ses parties prenantes (ses fournisseurs, les organisations non-gouvernementales, les pouvoirs publics et les consommateurs). A cet égard, un effort a été réalisé afin que les chiffres et données présentés soient fiables et vérifiables. Le groupe Carrefour utilisera les résultats de l'étude dans sa politique et les actions menées pas l'enseigne.

La comparaison des impacts environnementaux des quatre types de sacs est effectuée sur la base d'un même service rendu: emballer 9000 litres d'achats, c'est à dire le volume typique annuel des achats d'un client.

Cette comparaison a d'abord été effectuée dans le cas de la situation française de traitement des déchets ménagers (51% de mise en décharge, 49% d'incinération, recyclage de 45% des papiers). Elle conduit à l'observation principale suivante:

  •   Au-delà d'un certain nombre de réutilisations, le cabas PE réutilisable devient toujours meilleur que les sacs jetables étudiés. Ainsi, pour un nombre d'utilisations supérieur ou égal à 5, le cabas PE souple est meilleur que les sacs jetables étudiés, et ceci pour tous les indicateurs étudiés, ainsi que pour l'émission de dioxines.

Les autres observations concernent la comparaison des sacs jetables entre eux:

  • Par rapport au sac PE jetable, le sac papier est meilleur pour le risque par abandon, équivalent pour la consommation d'énergie non renouvelable et la formation d'oxydants photochimiques et plus mauvais d'au moins 80% sur les 5 autres indicateurs étudiés. Le sac papier consomme notamment 3 fois plus d'eau, émet 80 à 90% de gaz à effet de serre et de gaz acide en plus.
  • Par rapport au sac PE jetable, le sac biodégradable est meilleur pour le risque par abandon et la formation d'oxydants photochimiques, équivalent pour trois indicateurs (dont la consommation d'énergie) et plus mauvais pour l'émission de gaz à effet de serre, l'acidification atmosphérique (de 40 à 60% d'impact en plus) et l'eutrophisation pour lequel il est 11 fois pire.

Le sac PE jetable se situe donc plutôt mieux que le sac papier et biodégradable sur la plupart des indicateurs, sauf pour le risque par abandon qui est la principale faiblesse de ce sac (surtout en zones littorales, proches du milieu marin).

Afin de tester la robustesse des observations précédentes, plusieurs variantes de scénario de base ont été étudiées:

  • Réutilisation du sac PE jetable en sac poubelle,
  • Recyclage de 30% des cabas PE usagés dans la fabrication des déchets,
  • Réutilisation, une fois, du sac papier,
  • Traitements différents pour les sacs usagés en fin de vie (tout en décharge, ou tout en incinération, avec ou sans récupération d'énergie). Ces variantes permettent de vérifier si les résultats constatés dans la situation française de gestion des déchets sont transposables à d'autres pays.

Ces variantes ne modifient généralement pas de façon notable les observations précédentes en ce qui concerne le positionnement du cabas PE souple par rapport aux sacs jetables.

La variante de réutilisation du sac PE jetable comme sac poubelle améliore sensiblement la performance du sac PE jetable. Selon le taux de réutilisation des sacs de caisse en sacs poubelle considéré, il faut utiliser le cabas PE souple 5 à 9 fois pour que celui-ci soit meilleur que le sac PE jetable sur tous les indicateurs étudiés.

Dans les variantes de réutilisation du sac papier, il faut utiliser le cabas PE souple 7 fois pour que celui-ci soit meilleur que les sacs jetables sur tous les indicateurs étudiés.

Le cabas PE souple offre un potentiel de progrès environnemental pour la fonction d'emballer les achats des clients de Carrefour, à condition d'habituer les clients à utiliser ces cabas un nombre de fois suffisant, au moins 5 fois.

Material impact(s): 
Abiotic ressources depletion
Raw material impact level: 
High
Manufacturing impact(s): 
Acidification
Manufacturing impact level: 
Medium
Shipping impact(s): 
Global warming
Shipping impact level: 
Low
End of life impact(s): 
Eutrophication
End of life impact level: 
High


Who's new

  • lossweightolive6
  • felicaadcock8874
  • qdremilie08434002
  • vitolarge66851092
  • sheritap9253534